Un téléfilm qui fait du bien

Un téléfilm qui fait du bien

©priscilla dupreez

Quand on a des journées bien chargées, un peu stressantes, qu’on a la tête bien remplie, ça peut faire du bien de prendre le temps de se détendre devant le petit écran.

Avec la multiplication des écrans, tablettes, téléphones, ordinateurs, j’ai l’impression qu’on a de plus en plus tendance à avoir des divertissements individuels. Je trouve que c’est important de rester vigilent à garder des temps de divertissement communs.

Je ne regarde pas souvent la télévision. Mais la semaine dernière, alors que j’avais l’impression d’enchaîner les journées bien chargées et de ne pas sortir des taches ménagères, après avoir enfin endormi notre fille, avec mon mari on est tombé par hasard sur un téléfilm avec Fred Testot : l’épreuve d’amour, que vous pouvez encore voir en replay  ici.

Je ne suis pas vraiment très « téléfilms », mais en fait après quelques minutes, j’ai rapidement été captivée par l’histoire qui, sur le papier ne m’attirait pas plus que ça. Le pitch :

  » Le monde s’écroule pour Marielle le jour où elle surprend son mari Paul, son mari depuis presque vingt ans, vêtu avec l’une de ses robes. Elle n’a rien soupçonné de sa situation, de son mal être. Lui est honteux et veut encore croire qu’il va pouvoir continuer à vivre dans la peau de cet homme qui le dégoûte. La brèche est ouverte et malgré ses efforts, il ne peut plus continuer cette mascarade. Lorsqu’il tente de se suicider, sa femme comprend que sa vie à lui est plus importante pour elle que son apparence. Marielle est persuadée que l’amour qui les lie leur permettra de réinventer leur vie de couple… « 

J’ai été hyper touchée par la souffrance qui transpire du personnage principal et de ses proches. J’ai été bouleversée par la bienveillance et l’amour de sa femme et de ses enfants, par la violence de ce qui leur est renvoyé par leur entourage proche ou moins proche.  je trouve que ce téléfilm nous renvoie très bien ce qu’il y a de très moche dans notre société : les préjugés, la violence des mots, la difficulté de la différence, mais également de plus beau dans notre humanité : la famille, l’amour inconditionnel, la persévérance, l’entraide et la solidarité. J’ai réalisé que l’on peut se gâcher la vie avec des préoccupations d’enveloppe physique, charnelle, alors que ce qui compte réellement ce sont les relations, les liens qui nous unissent les uns aux autres, l’amour, l’amitié.

©Nathan Walker
©Pavel Badrtdinov

Ce qui m’a également beaucoup plu dans cette soirée c’est de partager ce moment avec mon petit mari et de constater qu’il était aussi touché que moi par la beauté de l’amour qui émane de ces personnages.

©Freestocks

2 réflexions sur “Un téléfilm qui fait du bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s